Agenda

Voir sur la carte

Du Calendar au Calendar

Tout sélectionner


Aujourd'hui

Exposition "Jules Verne et la science: tout un roman" Loisirs et détente-Spectacle-Théâtre

Du 01/12/2017 au 31/01/2019 de 10:00 à 12:30 14:30 18:00


L’Astronomie, l’aéronautique ou encore la géographie sont autant de domaines scientifiques qui ont inspiré Jules Verne pour l’écriture de ses fameux Voyages extraordinaires.
À l’occasion de la « Fête de la Science », la Maison de Jules Verne vous propose une exposition sur les rapports de Jules Verne aux innovations scientifiques de son époque.
Cette exposition est présentée en association avec « Science en somme », un projet proposé par les Bibliothèques d’Amiens Métropole et le Parc zoologique d’Amiens.
Exposition temporaire intégrée au parcours de visite de l’exposition permanente incluse dans le billet d’entrée.

Maison de Jules Verne
AMIENS
2, rue Charles Dubois
Insect Train

Du 21/01/2018 au 21/01/2019 A 20:30


Une fascinante chorégraphie qui explore les liens entre le corps et la nature.
Ce spectacle est une expérimentation collaborative consacrée aux relations entre nature et artifice du corps humain. Les deux chorégraphes Cecilia Bengolea et Florentina Holzinger unissent leurs forces pour confronter les limites du corps et de sa représentation en relation avec la nature. Plusieurs épisodes se succèdent où des insectes hybrides évoluent dans un lac de vase et chantent des fables, dans un environnement dont l’imprévisibilité des conditions force à une constante adaptation. À travers un conditionnement physique et sensoriel au cœur d’un paysage infecté et gluant, on assiste à la défiguration d’un monde...
Les spectacles de danse de Cecilia Begolea avec François Chaignaud ont marqué par leur intensité et leur audace les précédentes éditions de Tendance Europe dont (M)imosa, Twerk ou Dub Love.

Maison de la Culture d'Amiens
AMIENS
Place Léon Gontier Petit Théâtre
Des mondes dessinés - Promenades et Souvenirs Exposition - Foire - Portes ouvertes-Visite guidée

Du 11/12/2018 au 09/03/2019 de 14:00 à 18:00


Promenades & souvenirs emprunte son titre au récit écrit en 1854 par l’écrivain romantique Gérard de Nerval, et associe à des personnalités aujourd’hui entrées dans l’histoire un certain nombre d’artistes actifs depuis plusieurs décennies. L’auteur raconte dans ce texte son retour depuis Paris sur les terres de sa jeunesse picarde et tisse sur le registre lyrique les moments historiques, les ancrages géographiques et les trajectoires biographiques. Comme en écho à ce texte, la part historique de la collection du fracpicardie hauts-de-france est revisitée pour mettre en évidence ses sources vives, ses artistes majeurs et les courants artistiques dans lesquels elle trouve ses racines.

Au fil d’une libre déambulation, l’exposition éclaire l’histoire du dessin de la fin des années 50 au cœur des années 80, et offre au public des repères pour aborder ses transformations, à l’aune d’une approche élargie d’un art affranchi des frontières entre disciplines, pratiques et techniques. Elle est organisée en trois chapitres, qui ne constituent pas pour autant des catégories étanches les unes aux autres. Raconter des histoires regroupe des œuvres appartenant au champ de la narration ou de la fiction et éclaire la diversité des modalités de représentation des êtres et du monde proposées par le dessin.

Tracer des signes s’attache à des pratiques graphiques qui peuvent être qualifiées de premières : marquer, griffer, laisser une empreinte, inscrire, tracer, écrire…

Dessiner l’espace montre un trait créateur d’espaces mentaux ou physiques et son possible déploiement dans les trois dimensions; géométrie, mesure, rythme sériel marquent ce chapitre.

FRAC PICARDIE
AMIENS
45, rue Pointin
Théâtre "Heptaméron : Récits de la chambre obscure" Spectacle-Théâtre

Le 14/01/2019 A 20:30
Le 15/01/2019 A 19:30
Le 16/01/2019 A 20:30
Le 17/01/2019 A 19:30
Le 18/01/2019 A 20:30


Après l’éblouissante Traviata, Benjamin Lazar met en scène un autre chef-d’oeuvre de la littérature avec son complice Geoffroy Jourdain. Un voyage théâtral et musical…

L’Heptaméron est la dernière œuvre de Marguerite d’Angoulême, Reine de Navarre, sœur de François 1er, qui a laissé une œuvre majeure de théâtre et de poésie.
S’inspirant du Décaméron de Boccace, elle y raconte comment un groupe d’hommes et de femmes, arrêtés et confinés par des pluies diluviennes, décident, pour passer le temps, de faire surgir chaque jour de la chambre obscure de leur mémoire, de nouvelles histoires aux intrigues amoureuses tout aussi captivantes que dramatiques.
Les nouvelles de Marguerite de Navarre s’enchevêtrent à des récits actuels, tissant des ponts inattendus entre les êtres, les pays et les époques, de la Renaissance à nos jours. L’invitation au voyage s’accomplit dans une temporalité mouvante, au son de madrigaux baroques italiens qui révèlent toute leur force théâtrale, aux confins de l’incarnation de l’opéra. Les comédiens et les chanteurs se font peintres, usant de toutes les nuances de la voix parlée et de la voix chantée. Par le pouvoir de la musique, les lieux imaginaires invoqués se mêlent à la réalité et plongent le public dans une ambiance onirique. Un jeu d’une permanente invention, magnifique et enchanteur.

Dés 15 ans.
Durée · environ 1h30


Maison de la Culture d'Amiens
AMIENS
Place Léon Gontier Petit Théâtre
Théâtre, : J'AI RENCONTRÉ DIEU SUR FACEBOOK Théâtre

Du 15/01/2019 au 16/01/2019 de 19:30 à 21:00
Du 17/01/2019 au 18/01/2019 de 20:30 à 22:00


Après Je marche dans la nuit par un chemin mauvais, Ahmed Madani aborde la question de l'embrigadement des jeunes femmes et du fanatisme religieux. Un spectacle tout public à recommander dès l'adolescence.

C'est un théâtre profondément singulier que crée Ahmed Madani, un théâtre à la fois accessible à tous et exigeant, ancré dans une quête rigoureuse qui n'élude rien des complexités de l'existence et cherche à comprendre le monde. Dans le prolongement de Illumination(s) et F(l)ammes, il développe avec cette création ses questionnements sur la jeunesse des quartiers populaires, hélas dictés par l'horreur des attentats terroristes.

J'ai rencontré Dieu sur facebook affronte donc la question du fanatisme religieux, de la violence, de l'embrigadement des jeunes femmes, à travers une relation qui se délite entre une mère et sa fille adolescente. Alors que la mère s'est émancipée du poids des traditions, la fille, choquée par la disparition accidentelle de sa meilleure amie, se laisse approcher sur la toile par un mystérieux Amar. « C'est une fable sur les faux-semblants, les mensonges, l'aveuglement et la liberté. » confie l'auteur et metteur en scène.

Entre plongées dans le vécu et moments narratifs, fiction et poésie expriment et décryptent cette immense faillite, sans désespérance, en laissant transparaître « le grotesque, le ridicule, la folie, la force de vie et la résistance à l'abattement ». Pour malgré tout laisser émerger au creux du cœur la possibilité de s'extirper de la tragédie.

Comédie de Picardie
AMIENS
62, rue des Jacobins
Exposition : Les réfugiés viendront. . . Exposition - Foire - Portes ouvertes

Du 16/01/2019 au 08/03/2019


Figure de l’art underground de Saint-Pétersbourg dans les années 1990, Babi Badalov s’est installé à Paris où il a obtenu l’asile politique en 2011 après plusieurs années d’une destinée de sans-papiers et de camps de rétention.

Sa biographie se transcrit dans ses poèmes visuels, qui constituent une chambre d’écho des langues qui le traversent, des slogans politiques et publicitaires qu’il travestit et métamorphose en jeux de langage traduisant ses indignations, ses incompréhensions et les turbulences géopolitiques d’un monde contemporain dont il dénonce les polarisations (nord-sud, est-ouest, occident-orient).

Calligraphiées sur des carnets, des tissus ou sur les murs, les invocations de Badalov constituent un état sensible d’un monde en crise et en déficit de poésie.

Vernissage : Mercredi 16 janvier – 18H30 | Lors du vernissage, performance dansée : Body Bada Love créée par Aurore Floreancig - Chorégraphe en résidence au Safran.
Visite guidée : Mardi 22 janvier – 18H
Visite Pic-Nic : Mercredi 23 janvier – 12H30

LE TROISIÈME CIRQUE - Circus Remix Cirque - Fête foraine

Le 18/01/2019 de 20:00 à 22:00
Le 19/01/2019 de 19:00 à 21:00


Après nous avoir ravis avec deux derniers spectacles, le jubilatoire De nos Jours [Notes on the Circus], au sein du collectif Ivan Mosjoukine, et l’inoubliable Le Vide - essai de cirque avec Fragan Gehlker et Alexis Auffray, Maroussia Diaz Verbèke compose un troisième cirque, inventif, saisissant et festif. Avec un programme d’une dizaine de numéros extra et presque ordinaires, imaginé comme une grande traversée pêle-mêle de la vie, CIRCUS REMIX est une parade moderne.
Une collection passionnée de mille sujets et pensées existentielles viennent tour à tour dans le cercle, figurer au propre, la marche littéralement au plafond, le saut intrépide de la mort, l’incroyable jeu de mots, le rire renversant, la voltige de l’enthousiasme, l’équilibre d’aplomb et autres exercices initiatiques de notre existence kaléidoscopique. Qui, puisqu’on en parle, et tant qu’on en parle, sera célébrée par une fête en forme de Dj-set. Youplaboum.

Tout un monde lointain Concert

Le 18/01/2019 A 20:30


Un concert qui invite au voyage !

Solistes internationaux, le violoncelliste Anthony Leroy et la pianiste Sandra Moubarak entretiennent une relation musicale féconde depuis près de vingt ans. La création qu’ils proposent à Amiens relève d’une aventure à la fois initiatique et humaine en forme de triptyque où se rejoignent différentes formes d’art.
Autour des Six Suites pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach – jouées sur un Alessandro Gagliano de 1710 –, de pièces romantiques et modernes ainsi que de compositions originales d’Anthony Leroy, défilent dans une mise en scène originale des paysages immémoriaux du Colorado, de l’Islande… filmés par une équipe de cinéastes et de photographes au fil des pleins et déliés du jeu de l’interprète. Hors des conventions du concert traditionnel, Tout un monde lointain invite le spectateur à une immersion dans le merveilleux, celui d’un monde primitif proche de cet alpha et oméga si cher à Teilhard de Chardin et non sans lien avec Baudelaire et Dutilleux. Un rêve éveillé.



Maison de la Culture d'Amiens
AMIENS
Place Léon Gontier Grand Théâtre