Accueil > La culturelle > Amiens, la contemporaine

Amiens, la contemporaine

Depuis les années soixante, Amiens et l’art contemporain vivent une belle histoire d’amour. Une quinzaine d’œuvres sont réparties dans plusieurs quartiers de la ville.

 

 

 

 

A la maison de Jules Verne, le Belge François Schuiten a imaginé ses voyages extraordinaires sur un immense mur peint (12 m x 15 m). Dans le quartier Saint-Leu, l’Allemand Stephan Balkenhol a réalisé, en 1993, un triptyque en bois polychrome composé de trois personnages : “L’homme sur la bouée”, la “Femme à la robe verte” et “L’homme à la chemise rouge”. Dans le quartier nord, vous aurez envie de plonger dans l’aquarium géant des “Larmes de Couleur” (2007) de Jean-Michel Othoniel. Il a été inspiré par le poème “Voyelles” d’Arthur Rimbaud.

 

En 2003, dans le cadre de la rénovation du cirque Jules Verne plus de 100 ans après son inauguration, l’artiste autrichien Ernst Caramelle se voit confier la décoration de la coupole. Alliant de vastes aplats de bleu, de rouge, d’orange et de blanc dans une étoile à 8 branches, il renoue avec les arts du cirque et la tradition des toiles de chapiteaux itinérants. Un lieu magique qui accueille toute l’année de nombreux spectacles.

Les larmes de couleurs d’Othoniel à Amiens
Les larmes de couleurs d’Othoniel à Amiens

La commande publique à Amiens